Service départemental-métropolitain d'incendie et de secours

Qu'est-ce que le SDMIS ?

sapeurs-pompiers du Rhône

En France, chaque département dispose d’un SDIS (service départemental d’incendie et de secours). Il s'agit d'un établissement public chargé de la prévention, de la protection et de la lutte contre les incendies. Le SDIS concourt également, avec les autres services et professionnels concernés (SAMU, Police, Gendarmerie...), à la protection et à la lutte contre les autres accidents, sinistres et catastrophes, à l’évaluation et à la prévention des risques technologiques ou naturels ainsi qu’aux secours d’urgence.

La loi MAPTAM n° 2014-58 du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, entrée en vigueur le 1er janvier 2015, crée une nouvelle collectivité territoriale ; la métropole de Lyon au côté du département du Rhône.
Selon son article L.1424-69, « le service départemental-métropolitain d’incendie et de secours exerce ses missions sur le territoire du département du Rhône et sur celui de la métropole de Lyon ».
Le « service départemental d’incendie et de secours du Rhône » (SDIS 69) est ainsi devenu « service d’incendie et de secours du département du Rhône et de la métropole de Lyon, dit service départemental-métropolitain d’incendie et de secours » (SDMIS).

Comprenant un corps de sapeurs-pompiers ainsi qu'un service de santé et de secours médical, le SDMIS regroupe 116 casernes et 4 sites états-majors. Il emploie environ de 6 000 agents - dont près de 5 700 sapeurs-pompiers (volontaires et professionnels) et 335 personnels administratifs, techniques et spécialisés (PATS). Cet établissement public assure près de 100 000 opérations de secours par an.

Examen professionnel d'accès au grade de sapeur-pompier professionnel de 1ère classe

Le service départemental-métropolitain d’incendie et de secours organise un examen professionnel d’accès au grade de sapeur-pompier professionnel de 1ère classe au titre de l’avancement de grade. Cet examen est ouvert aux sapeurs-pompiers de 2ème classe justifiant de deux ans au moins de services effectifs dans leur grade et de la validation de la totalité des unités de valeur de la formation à l’emploi d’équipier.
Pour toute information complémentaire, contacter le groupement formation – école départementale-métropolitaine, gfor@sdmis.fr / 04 72 65 13 40. Arrêté 16/06/04 portant ouverture de cet examen.

Listes d'aptitude concours SPP 1ère classe 2013

Tous les lauréats inscrits sur les listes d’aptitudes établies suite aux concours organisés en 2013 sont maintenus automatiquement sur la liste d’aptitude, tant qu’aucun nouveau concours n’est organisé.

Aussi, vous n’avez aucune démarche à faire auprès du service départemental-métropolitain d’incendie et de secours.

Toutes les informations relatives aux concours de sapeurs-pompiers sont consultables sur le site du ministère de l’intérieur, rubrique « Sécurité civile / métiers et concours »

Actualités du SDMIS

Rentrée 2016

Les événements à venir en septembre

Le mois de septembre 2016 va être riche en événements auxquels nous vous attendons nombreux !

  • Dimanche 4 septembre : la caserne de Saint-Symphorien-d'Ozon fête ses 40 ans
  • Samedi 10 septembre : la caserne de Vaugneray fête ses 150 ans
  • Samedi 17 septembre : les casernes d'Écully et Amplepuis vous ouvrent leurs portes
  • Samedi 24 septembre : les casernes de Villeurbanne-Cusset et Soucieu-en-Jarrest organisent leur journée portes ouvertes

Mercredi 10 août 2016

La colonne SERA1 en renfort dans la zone Sud

Mercredi 10 août, plusieurs incendies importants, attisés par des vents violents, ont ravagé plus de 3 300 hectares de garrigues et de pinèdes dans les Bouches-du-Rhône, menaçant plusieurs communes de l’agglomération marseillaise.

Sur demande du COGIC, le COZ Sud-Est engage les colonnes au profit de la zone Sud.

Le SDMIS a mobilisé 10 engins et 33 sapeurs-pompiers pour constituer, avec le SDIS de l’Ain, les 3 GIFF (Groupes d’Intervention Feu de Forêt) qui composent la colonne SERA 1 (Sud-Est Rhône-Alpes 1).

La colonne est arrivée sur place aux alentours de 2h00 ce jeudi 11 août sur site avec engagement immédiat sur le terrain. 1 GIFF SDMIS a été déployé pour défendre des points sensibles, tandis qu’un autre GIFF SDMIS/SDIS 01 est engagé sur un front de flamme.

Lundi 1er août 2016

Baignade : restez vigilants !

Pour les petits comme pour les grands, les fortes chaleurs sont propices aux baignades. Afin de profiter de l’été en toute tranquillité, il est important de respecter quelques principes de sécurité :

  • Choisir des zones surveillées et s’informer sur les conditions de baignade
  • Enseigner la nage aux enfants, avec un maître-nageur
  • Surveiller les enfants et rester constamment à proximité
  • S’équiper de brassards conformes à la norme CE
  • Rentrer progressivement dans l’eau, principalement en cas de fortes chaleurs
  • Evaluer ses capacités et prendre en compte son état physique avant de se baigner (alcool, médicament…)

Ces conseils peuvent limiter en partie le nombre d’accidents. Chaque année, le Sdmis dénombre en moyenne une vingtaine de noyades sur le département du Rhône et la Métropole de Lyon, dont 80% en période estivale, les plus vulnérables étant les enfants de moins de 6 ans.

Situé sur un territoire comportant de nombreux points et cours d’eau, le Sdmis possède une spécialité aquatique. Elle se compose de 250 sauveteurs de surface, 55 plongeurs et 200 pilotes, ainsi que 7 bateaux de reconnaissance et de sauvetage motorisés.

Jeudi 28 juillet 2016

Intervention à l’Institut de Biologie et Chimie des protéines

Peu avant midi, le CTA a reçu une alerte de l’Institut de Biologie et Chimie des protéines situé dans le 7e arrondissement, suite à une fuite de vapeur d’eau d’un autoclave contenant la bactérie de la brucellose.

Classé bâtiment P3, près d’une dizaine de véhicules et plus de 25 hommes ont été envoyés sur place, dont le véhicule de détection et d’indentification des prélèvements (VDIP).

L’ensemble du bâtiment a été évacué, soit 68 personnes, dont 12 ont été prises en charge au point de rassemblement des victimes. Après avoir été tracées sur un système d’identification numérique standardisé (SINUS : permet d’identifier et de catégoriser les victimes en fonction de l’importance de leurs blessures), aucune ne présente de blessure qui entraine une prise en charge par les sapeurs-pompiers. Elles seront examinées a posteriori par la médecine du travail. L’événement ne présente aucun risque pour l’environnement.

La désinfection a été réalisée par l’exploitant, appuyé par l’approche technique du SDMIS. L’intervention a pris fin aux alentours de 16h.

Site officiel des sapeurs-pompiers du département du Rhône et de la métropole de Lyon - Mentions légales - Plan du site