Service départemental-métropolitain d'incendie et de secours

Qu'est-ce que le SDMIS ?

sapeurs-pompiers du Rhône

En France, chaque département dispose d’un SDIS (service départemental d’incendie et de secours). Il s'agit d'un établissement public chargé de la prévention, de la protection et de la lutte contre les incendies. Le SDIS concourt également, avec les autres services et professionnels concernés (SAMU, Police, Gendarmerie...), à la protection et à la lutte contre les autres accidents, sinistres et catastrophes, à l’évaluation et à la prévention des risques technologiques ou naturels ainsi qu’aux secours d’urgence.

La loi MAPTAM n° 2014-58 du 27 janvier 2014 de modernisation de l’action publique territoriale et d’affirmation des métropoles, entrée en vigueur le 1er janvier 2015, crée une nouvelle collectivité territoriale ; la métropole de Lyon au côté du département du Rhône.
Selon son article L.1424-69, « le service départemental-métropolitain d’incendie et de secours exerce ses missions sur le territoire du département du Rhône et sur celui de la métropole de Lyon ».
Le « service départemental d’incendie et de secours du Rhône » (SDIS 69) est ainsi devenu « service d’incendie et de secours du département du Rhône et de la métropole de Lyon, dit service départemental-métropolitain d’incendie et de secours » (SDMIS).

Comprenant un corps de sapeurs-pompiers ainsi qu'un service de santé et de secours médical, le SDMIS regroupe 116 casernes et 4 sites états-majors. Il emploie environ de 6 000 agents - dont près de 5 700 sapeurs-pompiers (volontaires et professionnels) et 335 personnels administratifs, techniques et spécialisés (PATS). Cet établissement public assure près de 100 000 opérations de secours par an.

Examen professionnel d'accès au grade de sapeur-pompier professionnel de 1ère classe

Le service départemental-métropolitain d’incendie et de secours organise un examen professionnel d’accès au grade de sapeur-pompier professionnel de 1ère classe au titre de l’avancement de grade. Cet examen est ouvert aux sapeurs-pompiers de 2ème classe justifiant de deux ans au moins de services effectifs dans leur grade et de la validation de la totalité des unités de valeur de la formation à l’emploi d’équipier.
Pour toute information complémentaire, contacter le groupement formation – école départementale-métropolitaine, gfor@sdmis.fr / 04 72 65 13 40. Arrêté 16/06/04 portant ouverture de cet examen.

Listes d'aptitude concours SPP 1ère classe 2013

Tous les lauréats inscrits sur les listes d’aptitudes établies suite aux concours organisés en 2013 sont maintenus automatiquement sur la liste d’aptitude, tant qu’aucun nouveau concours n’est organisé.

Aussi, vous n’avez aucune démarche à faire auprès du service départemental-métropolitain d’incendie et de secours.

Toutes les informations relatives aux concours de sapeurs-pompiers sont consultables sur le site du ministère de l’intérieur, rubrique « Sécurité civile / métiers et concours »

Actualités du SDMIS

Mardi 28 juin 2016

Saint-Fons : incendie dans une usine SEVESO

Vers 12h, un incendie s’est déclaré dans un entrepôt de 2500 m² contenant environ 100 tonnes de produits inflammable à la société Bluestar à Saint-Fons.

Rapidement l’exploitant de l’entreprise déclenche son Plan d’Opération Interne (POI) pour essayer de maîtriser le sinistre.

Devant un fort risque de propagation, de très nombreux renforts du SDMIS, 140 pompiers avec 40 véhicules, sont déployés sur place avec la mise en œuvre de moyens en mousse importants renforcés par les pompiers de la raffinerie de Feyzin. 3 secteurs ont été définis : Secteur secours à personne, Secteur incendie, Secteur pollution.

Le DDMA et le DDMSIS se rendent sur les lieux ainsi que le Préfet délégué à la défense et à la sécurité.

Le Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Préfet du Rhône, déclenche le Plan Particulier d’Intervention (PPI) avec pour effet la mise en place de mesures de confinement de plusieurs établissements scolaires dans la commune de Saint-Fons et de Feyzin qui ont chacune mis en oeuvre leur Plan Communal de Sauvegarde (PCS).

Le bilan humain fait état d’un employé décédé dans l’entrepôt concerné et de 2 blessés légers.

Vendredi 24 juin 2016

Lyon 7ème : inauguration de la caserne Lyon-Rochat

Caserne emblématique de la Guillotière, Lyon-Rochat a accueilli un public venu nombreux assister à la cérémonie d’inauguration. Après la coupure du ruban, les autorités ont suivi un circuit de visite les menant au travers du bâtiment, abritant la spécialité « Milieu confiné ». Lyon-Rochat compte également parmi les 4 casernes retenues par le SDMIS pour mettre en œuvre les protections ballistiques fournies par le Ministère de l’Intérieur pour l’extraction des victimes en lien avec les forces de police, en cas de tuerie de masse.

Les importants travaux de réhabilitation et de construction réalisés à Lyon-Rochat s’inscrivent dans le cadre d’une ambitieuse politique de rénovation du patrimoine immobilier conduite par le SDMIS, via un Bail Emphythéotique Administratif (BEA) signé avec la SNI (filiale de la Caisse des Dépôts et Consignations) en 2008 pour les 10 principaux sites du SDMIS. Débutés en 2012, les travaux à Lyon-Rochat représentent un investissement total de 9,76 millions d’euros pour une surface utile totale de 4153 m², avec pour objectifs :

  • la réhabilitation d’un patrimoine bâti très ancien, en l’adaptant aux normes actuelles,
  • l’optimisation des surfaces (démolition de certains bâtiments, restitution d’un bâtiment à la ville de LYON…),
  • l’adaptation des locaux aux besoins actuels liés à l’activité opérationnelle de la caserne ainsi qu’à la qualité de vie pour les sapeurs-pompiers professionnels, les sapeurs-pompiers volontaires et les jeunes sapeurs-pompiers.

Les 97 sapeurs-pompiers de la caserne Lyon-Rochat sont sous les ordres du lieutenant-colonel Daniel QUESSU depuis le 1er janvier 2015. Ils disposent de 8 engins et ont effectué 9 563 sorties en 2015.

Juin 2016

Déploiement de l’application SAIP

La direction générale de la sécurité civile et de la gestion de crise (DGSCGC) du ministère de l’Intérieur en collaboration avec le Service d’information du Gouvernement ont travaillé au développement d’une application mobile d’alerte des populations sur smartphone : "SAIP", pour Système d’Alerte et d’Information des Populations. Cet outil est opérationnel depuis le début de l’Euro 2016 de football en France. Il s'inscrit dans une démarche de développement d’une culture de vigilance et de sécurité des concitoyens. Dans sa phase initiale, cette application permet d’être avisé, via une notification sur son smartphone, d’une alerte en cours suite à une suspicion d'attentat ou d’événements exceptionnels de sécurité civile (alerte nucléaire, produits dangereux, rupture d’ouvrage hydraulique) susceptibles de résulter d'un attentat. Une seconde phase, prévue dans les prochains mois (par mise à jour de l’application), prendra en compte tous les risques majeurs et les messages de vigilance. En plus des messages d’alerte géolocalisés, l’application délivre également les conseils comportementaux et consignes à respecter en fonction de la nature de l’alerte et de la zone où l’on se trouve. Rappelons de que cette application est gratuite et qu’elle respecte l’anonymat des usagers. N’attendez plus, téléchargez l’application ! Pour plus de renseignements, Cliquez-ici

Jeudi 9 juin 2016

Décines : FMPA du GRIMP au Parc OL

6 sapeurs-pompiers du GRIMP ont réalisé leur formation de maintien professionnel des acquis au Parc OL de Décines. Un travail a été effectué sur la problématique de l'accès sur partie haute du stade. En effet, une coursive se trouve tout en haut du stade et permet d'avoir un accès au spot d'éclairage et aux enceintes. Par contre l'accès ne peut se faire que par des échelles. Le scénario prévoyait donc le secours d’un technicien coincé à ce niveau au moyen de la technique de la tyrolienne oblique.

Jeudi 9 juin 2016

Lyon 8e : Incendie dans un immeuble d’habitation

Il est environ 9h00 ce jeudi 9 juin quand les sapeurs-pompiers sont appelés sur un violent incendie qui s’est déclaré dans un appartement situé au 4e étage, avant de se propager au 5e étage, d’un l’immeuble d’habitation comptant 7 étages.

Près de 95 sapeurs-pompiers répartis dans 36 engins sont mobilisés sur place ainsi que des équipages de police, SAMU, ville de Lyon…

Une trentaine de personnes sont évacuées et regroupées à l’hôtel de police situé à proximité. Par ailleurs, on dénombre 16 victimes : 14 blessés légers, dont 2 policiers légèrement intoxiqués, et 2 blessés en urgence absolue. A noter que les services du SDMIS ont déployé pour la première fois sur intervention l’outil « SINUS » permettant le dénombrement des victimes.

Le feu est déclaré éteint aux alentours de 11h00. Les occupants de 3 appartements sont pris en charge afin d’être relogés.

Mercredi 8 juin 2016

Lyon 5e arrondissement :
chute d’une branche d’arbre sur un groupe d’enfants

Il est environ 15h30 ce mercredi 8 juin quand les sapeurs-pompiers sont appelés pour une chute de branche d’arbre sur un groupe de 15 enfants. Une trentaine de sapeurs-pompiers sont envoyés sur place. A leur arrivée, les secours constatent en effet qu’une imposante branche d’arbre s’est abattue sur une quinzaine d’enfants qui effectuaient une sortie dans le parc de la mairie. Par chance, on ne compte que 5 blessés légers. Les 5 enfants, âgés de 9 à 14 ans ont été transportés par nos services vers l’hôpital femme mère enfant. Les 10 autres enfants, indemnes, sont confiés au responsable du centre social avec lequel ils effectuaient leur sortie.

Mardi 7 juin 2016

Exercice de Sécurité civile sur la Fan Zone
Place Bellecour, Lyon 2ème

L’exercice portait sur la thématique d’un attentat conventionnel, commis près de l’entrée sud de la Fan Zone. Un kamikaze faisait exploser sa ceinture d’explosifs et 2 autres tiraient en rafale sur les spectateurs présents dans la fan zone. On comptait 160 victimes et impliqués, l’attentat créant un mouvement de panique et une dispersion de la foule.

Les objectifs généraux de cet exercice étaient :

  • - la mise en œuvre des plans ORSEC « EURO 2016 » et NOVI ALPHA,
  • - Le test de la coordination interservices entre les autorités, les services, l’organisateur ville de Lyon / GL Events aux différents centres opérationnels et sur le terrain,
  • - le test du dénombrement et la traçabilité des victimes.

Le CODIS « rouge » a été mis en place, le PCO était activé au PC Pizay et le COD en préfecture. Le COZ ainsi que le COGIC ont également participé à l’exercice.

Sous la responsabilité du Préfet de la région Auvergne-Rhône-Alpes, Préfet de la zone de défense et de sécurité sud-est, Préfet du Rhône, Directeur des Opérations, le directeur départemental de la sécurité publique assurait le Commandement des Opérations de Police (COP), en relation étroite avec le directeur départemental et métropolitain des services d’incendie et de secours : Commandant des Opérations de Secours.

L’un des enjeux majeurs de cet exercice était de tester l’interface forces de l’ordre/moyens de secours. Au total, cet exercice a mobilisé plus de 470 personnes, dont près de 170 sapeurs-pompiers.

Durant cet exercice une nouvelle application SAIP (Système d’Alerte et d’Information des Populations) sur smartphone a été présentée, elle est opérationnelle dès aujourd’hui.

Site officiel des sapeurs-pompiers du département du Rhône et de la métropole de Lyon - Mentions légales - Plan du site